• Un Samedi Elfique...

     

    Dans ce monde, la réalitié est parfois dure à vivre, alors je suis de celle

    qui adore rêver, imaginer, et croire...

    aux fées, aux elfes, aux korrigans (petits monstres de chez moi, en Bretagne),

    aux histoires, aux légendes, etc...

     

    et comme j'aime aussi le partage, voilà une petite présentation sur le Elfes...

    (et pour m'aider, j'ai trouvé des textes et des images sur le net)...

    Bon voyage aux pays des Elfes...

     

    ils sont à la fois attirants, mystérieux et envoutant, bref moi je les adore...

     

     

    Les traits qu’on leur attribue:
    Leur apparence: Ils sont gracieux et souples mais peuvent sembler fragiles. Leur peau est plutôt pâle, leurs cheveux sont noirs, gris ou blonds, leurs oreilles hautes et pointues, et leurs yeux le plus souvent verts. Ils sont imberbes et glabres.
    Ils préfèrent les habits simples et confortables, affichant une préférence pour les tons pastel tirant sur le bleu ou le vert.

     

     

    Ils aiment également les bijoux élégants et aériens. Leur grâce est presque surnaturelle et leurs traits sont d’une finesse remarquable, d’une beauté envoûtante.
    Les elfes sont gracieux mais frêles. Leurs gestes coulés les aident à se déplacer discrètement et en font de redoutables archers.

     

     

    Leurs particularités: Ils voient deux fois plus loin que les humains dans les conditions de faible éclairage (clarté de la lune, torche, etc…). Dans ces conditions, ils distinguent toujours parfaitement les couleurs et les détails. Leurs perceptions sont si affûtées qu’ils sont presque dotés d’un sixième sens pour ce qui est de repérer les passages secrets.

     

     

    Les elfes deviendraient adultes vers 100 ans et ils pourraient espérer dépasser les 500 ans.
    D’autre part ils ne dorment pas, mais doivent cependant se plonger dans une transe profonde, propice à la méditation, pendant un minimum de 4 heures par jour.
    Cela leur procure un repos identique à 8 heures de sommeil. (Les elfes rêvent donc, même si ces songes sont en réalité des exercices mentaux développés au fil des ans).

     

     

    Leur personnalité: Les elfes sont plus souvent amusés qu’excités, et bien moins cupides que curieux. Leur espérance de vie est si longue qu’ils ont tendance à toujours penser au long terme et à ne montrer que dédain et indifférence pour ce qu’ils considèrent comme une péripétie passagère.
    Par contre, dès qu’ils se fixent un but (qu’il s’agisse d’une mission risquée ou de l’apprentissage d’une nouvelle forme d’expression artistique), ils savent faire preuve d’une concentration et d’une détermination à nulle autre pareille.
    Ils se font difficilement des amis ou des ennemis, mais dans ce cas ils ne les oublient jamais. Ils répondent aux insultes par le mépris tant qu’ils les considèrent sans importance. Sinon, ils se vengent.
    Pour eux les humains sont un peu rustres.

     

     

    Les elfes aiment la liberté, la diversité et l’expression personnelle. Ils sont fortement attirés par les aspects les plus bénéfiques de la rébellion à l’ordre établi. Ils se sentent souvent concernés par la défense des libertés d’autrui et la plupart sont foncièrement bons.

     

     

    Lieu de vie et de rencontre: Les elfes se retrouvent généralement dans le cadre de clans regroupant moins de deux cents individus. Leurs villages, bien cachés, se mêlent aux arbres sans nuire à la forêt. Ils vivent de chasse, de cueillette et de l’agriculture, leurs dons spécifiques en ce domaine (et leur magie) leur permettant de se nourrir sans devoir cultiver sur de grandes parcelles.

     

     

    Leurs contacts avec les étrangers sont limités, même si certains d’entre eux font des affaires en échangeant vêtements et objets d’art elfiques contre les métaux qu’ils se refusent à extraire du sol. Les elfes rencontrés dans les régions humaines sont le plus souvent des troubadours, des artistes ou des sages. Les nobles humains se battent pour louer les services de maîtres d’armes elfes qui enseigneront l’escrime à leurs fils.
    En fait les elfes sont bien accueillis dans les communautés humaines, mais ils ne s’y sentiront jamais vraiment chez eux. Ils sont trés appréciés pour leur poésie, leurs chants et leurs danses, leur savoir, leur élégance et leurs arts magiques. Leur tendance est naturellement pacifique. Mais qu’un péril menace la forêt et ils se révèlent de redoutables combattants et de fins stratèges.

     

     

    Leur langage: Les elfes parlent une langue fluide, tout en intonations subtiles, et dotée d’une grammaire incroyablement complexe. Leur littérature est riche et variée, mais c’est surtout pour les chants et les poèmes que la langue elfique est célèbre. Nombre de bardes apprennent l’elfe dans le seul but d’ajouter quelques balades elfiques à leur répertoire. D’autres les mémorisent à l’oreille, sans savoir ce qu’elles racontent. L’alphabet elfique, aussi fluide que la langue parlée, est également celui de la lange sylvestre, parlée par les dryades, lutins et autres farfadets...

     

     

    Leur nom: Quand un elfe se déclare adulte, ce qui se produit généralement quelque temps après son centième anniversaire, il se choisit du même coup un prénom. Ceux qui le connaissent depuis son plus jeune âge continueront parfois de l’appeler par son “prénom d’enfant”, et il se peut qu’il le tolère. Un prénom elfique est toujours unique, même s’il peut reprendre des sonorités de prénoms de parents ou d’individus que l’elfe apprécie tout particulièrement. Ce prénom vient s’ajouter au nom de famille, obtenu par la combinaison de noms communs. Certains elfes vivant au contact des humains le traduisent en langage commun, les autres préférant conserver la forme originale.

     

     

     

     

    La quête. L’aventure: C’est par goût du voyage que les elfes décident de devenir aventuriers. La vie chez les humains se déroule à un rythme qui ne leur convient pas, car ils la trouvent trop règlementée et trop changeante. Les elfes qui vivent au contact des humains choisissent donc une carrière leur permettant d’aller à leur guise. Ils aiment également montrer leur talent à l’arc et à l’épée, mais aussi acquérir de nouveaux pouvoirs magiques, ce que l’existence d’aventurier leur permet de faire.

     

    Bonne journée...

    Gros breizhous de Bretagne, ou le soleil, donne aujourd'hui...


  • Commentaires

    1
    Chlorophyll
    Lundi 27 Avril 2015 à 01:10

    Je n'ai malheureusement pas pu tout lire. J'aurais voulu être constructive mais, mises à part les magnifiques images, je ne parviens pas à lire -d'ailleurs je ne vois pas réellement bien ce que j'écris là.
    C'est pas que c'est illisible, mais ça pique aux yeux quand même...

    2
    Mr Vilain
    Lundi 27 Avril 2015 à 01:16

    Bonsoir...

    Je ne sais pas si ce blog est toujours actif mais bon.

    Si ton but était de nous faire lire, c'est raté.Tes images sont kitcch à souhait, sans parler de ce fond d'écran qui arrache la rétine. To texte est illisible alors que c'est le but du blog.

    Si t'es pas capable de faire un blog d'écriture, n'écris pas. Sinon, met que des images, et fais toi deux blogs.

    Ca nous éviteras de devenir aveugle devant des trucs pareilles. Et si il est plus d'actualité, supprime-le, que personne ne se tue en le voyant. C'est juste immonde là.

    Oh, et navré des fautes occasionnées, je ne vois même pas ce que j'écris avec ton fond de sylvestres.

    Allez, améliore-toi et adieu.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :