• Un Vendredi aux chants des Cigales...

     

    CADEAUX...

    (cadeau commun prit chez kdomivesoda)...

    merci maman...

     

     

    Coucou, et bien je ne sais pas pour vous, mais  chez moi dans ma Bretagne,, on a plus de soleil, et donc encore moins de cigales... il pleut encore un peu...

     

     

     

    mais heureusement avec la magie du net, on peut s'imaginer un beau paysage de Provence, un beau soleil, et le chant des cigales pour lézarder tranquillement, et se croire en vavances...

     

     

     

     

    je vous laisse en compagnie de cigales, et d'imagination, en vous souhaitant un beau vendredi... ensoleillé et chaud...

    bisous les z'amis...

     

     

    La Cigale et la Fourmi
    Jean de La Fontaine…

     

       

      

     

     

     

     

    La Cigale, ayant chanté
    Tout l'été,
    Se trouva fort dépourvue
    Quand la bise fut venue :
    Pas un seul petit morceau
    De mouche ou de vermisseau.
    Elle alla crier famine
    Chez la Fourmi sa voisine,
    La priant de lui prêter
    Quelque grain pour subsister
    Jusqu'à la saison nouvelle.
    "Je vous paierai, lui dit-elle,
    Avant l'Oût, foi d'animal,
    Intérêt et principal. "
    La Fourmi n'est pas prêteuse :
    C'est là son moindre défaut.
    Que faisiez-vous au temps chaud ?
    Dit-elle à cette emprunteuse.
    - Nuit et jour à tout venant
    Je chantais, ne vous déplaise.
    - Vous chantiez ? j'en suis fort aise.
    Eh bien! dansez maintenant…

     

     

     

     

    Proverbe provençale…

    Il ne fait pas bon travailler quand la cigale chante…

     

     

     

     

     

    L’histoire se déroule au temps béni où les anges venaient passer leurs vacances en terre de Provence.
    Lorsqu’ils arrivèrent par une matinée de grande lumière, Ils s’attendaient à trouver vergers et potagers prospères où la population s’affairerait à entretenir. Mais aussi furent-ils étonnés de ne rencontrer personne entre les calanques et les restanques, d’apercevoir de nombreux champs en friche.
    Il furent s’enquérir au près du curé du pourquoi du comment de l’affaire et au lieu de le trouver à officier, ils le trouvèrent entrain de faire la sieste. Ce dernier s’empressa de leur expliquer que dieu leur avait donné trop de chaleur et de soleil les entraînant ainsi ses compatriotes et lui à de très longues siestes.
    L’un des anges interrogea :
    - Mais quand travaillent-ils alors ?
    - A la fraîche ! répondit l’homme d’église. Un peu au lever du jour, et guère plus en fin de journée. Ceci explique l’état de friche de leur terre rajoute-t-il contrit.
    Les anges s’en retournèrent conter à dieu leur séjour. Celui-ci fâché, décida aussitôt de créer une nouvelle espèce d’insectes.
    Lorsque le soleil se montrerait trop chaud, durant toute la durée de l’été, les insectes se cacheraient dans les pins et exécuteraient, tels une clique militaire, de diffuser des notes stridentes et entêtantes, avec le secret dessein d’empêcher les Provençaux de dormir trop longtemps.
       

     

     

    C’est ainsi que naquirent les cigales, symbolisant, la Provence et avec l’art de faire une petite sieste à la cale…

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :