• Petites histoires qui font peur...

    Bonjour, aujourd'hui une petite serie d'histoires qui font peur, spécialement pour Halloween, qui approche à grand pas...

     

    (petites histoires trouvées sur le net)

     

    Ceci n'est pas vraiment une histoire mais plutot une présentation des Dentus (ou homme-sourires)
    Les Dentus sont en réalité des clowns funèbres qui sortent de l'imaginaire des gens.
    On dit que lorsqu'il y a une panique génerale dans une ville ou dans un quartier, les Dentus arrivent.
    La psychose des personnes permettent leur materialisation, ils deviennent réelles.
    Durant la nuit, les clowns monstrueux arrivent dans la chambre d'une personne qui a plus peur que les autres.
    Ensuite, les Dentus la reveillent doucement.
    Lorsque la victime ouvre les yeux, elle voit ces clowns qui lui font un sourire si sadique qu'elle est paralysée de terreur, et ne peux plus crier, s'enfuir etc...
    Puis les hommes-sourires la dévorent lentement.

    D'après Monstres De Notre Enfance (tome II), le seul moyen de s'en débarasser est de les ignorer d'une maniere mentale ou symbolique (comme leur tourner le dos).
    Lorsque les habitants de l'endroit ciblé a oublier sa peur, ils disparaissent entierement...

     

     

    C'est l'histoire d'une vielle femme qui habitait au Guatemala. Lors d'une soirée les jeunes enfant s de cette dernière de pouvait pas dormir, la femme étant veuve leur proposa de se joindre a elle dans son lit pour dormir. Pendant la nuit la femme avait fait un cauchemar horrible, elle rêvait qu'un inconnu voulait l'étouffer au milieu de son sommeil. Le matin elle se réveilla et à grande surprise elle aperçut ses enfants morts étouffés, leurs yeux et leurs bouches grandes ouverte. Elle avait, au cour de la nuit tuée ses enfants sans faire exprès. Depuis ce temps-là elle se promène dans les rues du Guatemala, après minuit exactement à la recherche de ses enfants en pleurant et en criant : «Mes enfants, où sont mes enfants!»

     

    Le chateau de Trecesson, pres de Paimpont, fut bati a la fin du 15eme siecle par Jean de Trecesson.
    En 1750, un braconnier aurait vu, pendant la nuit, des jeunes gens masques descendre d'un carrosse avec une femme vetue de blanc et l'enterrer vivante dans une fosse a proximite du chateau. Le braconnier qui ne s'etait pas manifeste se presenta le lendemain au chateau prevenir Monsieur de Trecesson. Ce dernier fit ouvrir la fosse et apparut une forme humaine. La dame qui vivait encore se leva et poussa un hurlement. Puis, elle rendit le dernier souffle. Son identite restera un mystere pour l'eternite.

    Ainsi, depuis plus de deux siecles, une dame blanche hante regulierement les landes qui entourent

    "L'Ombre Morte est une âme tourmentée qui n'as pu trouver le repos éternel, du coucher du soleil au lever de celui-ci, elle erre et vient hanter les endroit ou on l'a appelée"

    En réalité, d'après la légende, il faut faire une séance de spiritisme durant la nuit pour l'appeler. Sur une table ronde, il faut mettre un manteau noir au centre de la table, et éteindre les lumière (la pièce doit etre quand meme éclairée de deux ou trois bougies.)
    Il faut ensuite dire "Ombre Morte Ombre Morte, Viens à nous. Que ton âme revienne. Que parmis les vivants, en cet instant solennel, rescusite ton corps".

    Dans les années 80, 16 adolescents avait essayés d'invoquer l'Ombre Morte. Toutes les bougies se sont éteintes mais la longue veste noire qui était déposé au milieu n'avait pas bougée .Ils concluent donc que ce n'était qu'une simple histoire de fantôme.
    Mais ils remarquèrent au moment de rallumer la lumière qu'ils n'étaient plus que 15...

     

    Tout à commencé, en 1206, le 28 septembre...Ne prenez pas cette histoire à la rigolade, ceci est véritable!!!
    Mais revenons au récit, c'était part une belle journée  que cette catastrophe est arrivé.

    La victime se prénomait Paul Meunier, simple paysans à Charmes . Au petit matin, il reçu la visite impromptu d'un étrange personnage. Celui-ci était bien baraqué,avec une fine moustache. Mais ceci n'est pas le plus important, il eut donc une longue conversation avec notre homme. Ne paraissant pas d'accord, l'étrange personnage part furax en baragouinant quelques mots de vengeance.
    Après une journée de dur labeur, Paul allant nourrir les bestiaux et rangeant sa "mi-truc", un vent "oouu-ou"
    lui parcouru le dos. Ce dernier cru voir une ombre indéfinis, il cru d'abord à une alucination, mais quand survint derrière lui cette mystérieuse personne, prit de panique, attrapant sa "mi-truc" et l'abaissa au moment où cette "chose" l'empoigna d'une main décidée. Paul su tout de suite à qui il avait affaire, c'était le fameux bonhomme du matin même. Cet affreux personnage paru tout d'abord pleins de rage. Celui-ci attrapa la "mi-truc" avec force...l'élève au dessus de Paul Meunier et l'abaisse en quelques secondes sur le crâne du pauvre type. Ce dernier s'enfui en courant, laissant sa victime, gisant sur le sol. L'on pu constater que la "mi-truc", entrant par le dessus du crâne, laisse sortir ses piques par les yeux ensanglantés. Encore, sur le visage du paysans, nous pouvons voir sur sa figure terracé par la peur, l'effroi et la douleur de son assassinat.

    Ce mystère reste encore à illucider, personne ne sait la raison de ce massacre, ni l'auteur de ce crime.
    Depuis ce jour, la légende dit que Paul Meunier, ce brave paysan, ravagé par la haine, tiens à ce venger
    de toute personne vivant sur son domaine. L'on dit aussi, qu'il ne peut revenir que tous les 100 ans.
    Comme prévu, en 1306, la manifestation de ce phénomène étrange c'est produit le 28 Juin à Charmes. Pierre Bonnet fut l'une des ses victime, mais heuresement la seule cette année là. Au petit matin, il fut retrouvé mort dans le "garde-bestiaux", à l'endroit même où Paul Meunier est mort, un an auparavant, mais ce n'est pas tout, sinon l'on aurait pu croire à une simple coïncidence comme il y en a des tonnes, non, il eut aussi sur son visage le même effroi que Paul, et pour courronner le tout, on y vu les mêmes coups portés à la victime, bien sûr, sans la "mi-truc", elle même.

    Ce phénomène fut répété tous les 100 ans, sur chaque propriétaire de ce domaine, tous eurent les mêmes coups et même effroi.

    C'est aussi par devoir que de les respecter, que nous vous donnons les noms des 6 autres victimes de ce soit-disant revenant, fantome:

    -Delavis Pascal (14063)
    -Maillard Joseph (1506)
    -Brosson Jean (1606)
    -De la croix Pierre (1706)
    -Husson Fabrice (1806)
    -Collonge René (1906)
    -2006...qui sera le prochain???
     

     

    alors vous avez eu peur, avec ces petites histoires...

     

    bisous  bisous, et bon vendredi...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :