• Le feu et ses légendes... bon Mardi...

    Coucou, je vous offre un peu de chaleur aujourd'hui avec quelques légendes sur les feux, traditionnellement allumer en juin,

    en vous souhaitant une belle journée...

      

    CADEAUX...

     et bonne visite...

      

      

      

    En bien des pays, c’est au solstice d’été qu’était allumé un grand feu de joie autour duquel on dansait. Le Christianisme, n’ayant pu faire cesser ces pratiques païennes, les a tolérées, ou parfois christianisées, un prêtre bénissant alors le feu de la Saint-Jean, à la même date.

     

     

     

     

    La tradition de ces feux est loin d’être éteinte aujourd’hui, tant en France qu’en Suède où ils commémorent Balder, le plus beau des ases, fils d’Odin le Grand, dieu scandinave, et de Frigg son épouse, et lui-même dieu de la lumière.

     

     

     

     

     

    Balder…. Mythologie Nordique…

     

    Balder, le dieu bien aimé –    

     

       

     

     

      Fils d’Odin et de Frigga, Balder était une divinité Ase beaucoup aimé par ses semblables, et qui connut une destinée tragique. Balder l'intouchable. Marié à la déesse Nanna, il avait engendré Forseti, une divinité réputée pour son sens de la justice. Mais Balder ne nous est bien connu que par l’histoire de sa mort, qui nous rappelle qu’à Asgard, contrairement à l’Olympe, les dieux sont mortels. Balder faisait alors des rêves funestes, et ses confrères en furent alertés. Odin se rendit donc au Niflheim, afin de connaître le pourquoi de ce phénomène. Là, il apprit que Balder était condamné. Frigga, ayant eu connaissance des dangers qui menaçaient la destinée de son fils, décida de parcourir les neuf mondes, afin de faire jurer aux entités animées et inanimées, de bien vouloir épargner la vie de Balder. 

     

           

     

     

     

      Ce dernier devenant ainsi invulnérable, les autres dieux s’amusèrent à lui tirer des flèches dessus, ou à lui envoyer des lances. Les projectiles étaient à chaque fois déviés, ou bien s’arrêtaient net devant leur cible. Loki, quant à lui, détestait Balder, et voyait d’un mauvais œil la puissance de ce dernier. Il décida alors de rendre visite à Frigga, déguisé en femme, afin de lui demander comment Balder était-il devenu invulnérable. Cette dernière lui répondit qu’elle avait demandé à toutes les entités animées et inanimées des neuf mondes de ne pas toucher à Balder, et que tous avaient accepté. Cependant, elle avoua n’avoir pas posé la question au gui, qu’elle jugeait inoffensif. Loki se rendit donc dans la salle où les dieux s’amusaient à tirer sur Balder, et s’approcha de Hoder, le dieu aveugle et frère de Balder. Loki incita Hoder à tirer sur son frère, mais ce dernier refusa à cause de son infirmité. Loki proposa alors à l’aveugle de guider son tir, lui fournissant une flèche faite de gui. Hoder tira alors sur Balder, qui reçut le projectile en plein cœur et mourut.    

     

     

      

     

        Le cadavre de Balder fut alors déposé sur un bateau. Sa femme, Nanna, mourut de tristesse, et son corps fut déposé près de celui de son mari. L’embarcation funéraire fut ensuite poussée vers le large par la Géante Hyrrokkin, puis incendiée.    

     

        

     

     

    Parfois dans ces feux on jetait symboliquement des végétaux sélectionnés, des animaux nuisibles. Ces feux de la Saint-Jean ont donné lieu à de multiples interprétations qui ne s’excluent pas mutuellement :
    rite de passage le veille du solstice,
    souvenir d’un ancien culte du feu ou d’un culte solaire, celtique ou gréco-romain
    rite de purification
    pratique de caractère prophylactique contre telle ou telle calamité

     

     

     

     

     

     

     

    Le feu…

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    (traditions celtiques)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Beltane est fêtée le 1er Mai, pour cette fête du printemps deux feux seront allumés, les participants passeront entre eux. A l'origine, les paysans faisaient passer les troupeaux entre ces deux feux afin de les prévenir contre les maladies. Cette fête est aussi appelée Le Feu de Bel en honneur à Bélénos.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cette fête est une fête de joie, chant, couronnes de fleurs pour fêter la Reine de Mai, épouse du Seigneur de la Lande, épousailles éternelles qui donneront les fruits et les blés.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les richesses de Beltane sont le choux, le lait doux et le lait caillé, la bière.

     

    Dans le Glossaire de Cornac, Beltane est décrit ainsi : " Beltaine, feu de bel, feu bénéfique, à savoir un feu que les Druides faisaient par leur magie ou leurs grandes incantations, et on amenait les troupeaux pour les protéger contre les épidémies chaque année à ces feux. Ils faisaient passer les troupeaux entre eux. "

     

    St Patrick alluma lui aussi un feu à Beltane, mais pour fêter les Pâques chrétiennes et les Druides dirent au Roi Loegaire qui régnait alors sur Tara : " Ce feu que nous voyons, qui que ce soit qui l'ait allumé cette nuit, il s'éteindra jamais dans l'éternité. Il prévaudra en outre sur tous les feux de notre coutume, et celui qui l'a allumé - le règne survenant de celui qui l'a allumé cette nuit - nous vaincra tous. Il te soumettra et tous les hommes de ton royaume. Tous les royaumes tomberont devant lui. "

     

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :