• en Attendant Noël... J-16... Bonne journée...

    En Attendant Noël... J-16... Bonne Journée...

    L'histoire de la Boîte à Baisers...

     

    " Il y a de cela plusieurs années, un père punit sa fillette de 3 ans pour avoir inutilement dépensé un rouleau de papier doré. L'argent se faisait rare et il ne put supporter que la fillette utilise le papier pour décorer une boite à cadeau pour occuper le dessous de l'arbre de Noël. Le lendemain matin, la petite enfant apporta le cadeau à son père en lui disant : "C'est pour toi Papa ! ".

    Embarrassé, son père regretta sa trop vive réaction. Toutefois, elle se raviva et ne fit qu'empirer quand il découvrit que la boite était vide. Il cria alors à sa fille "Ne sais-tu pas qu'en offrant un paquet-cadeau, il doit toujours y avoir quelque chose dans la boite? ". La fillette regarda son père les yeux pleins d'eau et lui dit: Mais papa, la boite n'est pas vide, je l'ai remplie de baisers, juste pour toi!!". Le père était chaviré. Il enlaça sa fille, la priant de lui pardonner sa réaction.

    Peu de temps après, un accident vint faucher la fillette. Le père garda longtemps la boite, tout près de son lit. A chaque fois que le découragement l'assaillait, il prenait la boite, en tirait un baiser imaginaire et se rappelait l'amour que l'enfant y avait mis.

    Au fond, cette fable nous rappelle qu'il est donné à chacun
    de nous, comme humain, de disposer d'une telle boite dorée, remplie d'amour inconditionnel et de baisers de nos enfants, de nos ami(e)s, de notre famille ou de Dieu. Existe-t-il de plus grands cadeaux ?

    en vous souhaitant un bon vendredi et un bon Week-end... plein de bisous...

     

    En Attendant Noël... J-16... Bonne Journée...

    Quelques mots, d'amour, de tendresse, entre des enfants, des parents, des amis, des mots doux, forts, de joie ou triste... des mots de nous...

     

    une semaine de lettres trouvées sur le net, des lettres...  en attendant Noël...

     

    bises de Véro, bonne visite et bonne journée...

    Lettre d’un enfant à sa mère atteinte d’Alzheimer

    Dans le Silence De ta Mémoire...

    Toi
    Qui s’éloigne de plus en plus
    Dans le Silence et dans le noir
    Tu deviens ta propre inconnue
    Il y a des trous dans ta Mémoire
    Je me sens seule et perdue
    Tu ne me reconnais plu
    Je ne fais plus partie de ton histoire

    Toi
    Que j’ai connu jadis
    En des Temps plus Heureux
    Ton regard n’était jamais triste
    Mais Maintenant
    C’est la mort dans tes yeux
    Comment peuvent tomber dans l’oubli
    Ceux à qui on a déjà donné la vie

    Toi
    Qui ne me reconnais plus
    Souviens-toi pourtant
    Tu m’as déjà prise dans tes bras
    Et je t’ai déjà appelé Maman
    Je voudrais revoir ton Sourire comme avant
    Mais on a volé nos plus Beaux Souvenirs
    Depuis , tout est devenu Néant

    Toi
    À qui j’aurais tant de choses à dire
    Avant qu’on tourne tristement la page
    Quand je te vois souffrir
    J’ai tellement mal
    Il n’y a que des ombres sur ton visage
    On a volé le souvenir
    De ma plus belle image
    On a prit ta vie
    Pour la mettre en cage

    Toi
    Qui connaissais tant de gens
    Te voilà désormais seule
    Mais déjà ta vie
    En a fait le deuil
    Petite femme si fragile
    Prisonnière d’une maladie
    Qui cruellement
    Te plonge dans l’oubli

    Toi
    Qui aimais tant sourire
    Tu ne reconnais plus tes Souvenirs
    Ton regard doucement
    S’est assombri
    Depuis dans ta mémoire
    C’est déjà la nuit
    Si tu savais le tourment
    De ne plus être reconnue
    De sa Maman

    Toi
    Qui semble si seule
    Ce soir
    Tu n’as plus de larme
    Pour pleurer
    Tes souvenirs
    Se sont effacés
    Je ne vois que des Silences Dans ta Mémoire
    Même ton regard
    M’est devenu Étranger
    Je voudrais tuer cette maladie
    Qui tient ta vie en sursis

    Toi
    Que je rêve de prendre
    Dans mes bras
    Depuis si longtemps déjà
    Ce soir
    Je te fais un cadeau
    Je laisse tomber
    Les virgules et les mots
    Et je te rejoins
    Dans ton monde à toi
    Je ferme tendrement les yeux
    Et de tout mon cœur
    Je fais le vœu
    Qu’un jour dans l’au-delà
    Peut-être que tu me reconnaîtras

    J’ai Écris ce texte avec tout mon cœur
    Je comprend votre douleur
    Face à cette terrible maladie
    Qui plonge ceux qu’on aime
    Dans l’oubli

    L’Alzheimer


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :