• en attebdant Noël, un peu d'humour... Bonne journée...

     

     

    en attendant Noël, une petite lettre (trouvée sur le net), un peu

    en attendant Noël, une petite lettre (trouvée sur le net), un peu d'humour pour vous souhaiter une belle journée...

    bisous et bonne visite...

     

    Lettre aux riches...

    Chers gens riches,

    Mettons tout de suite les choses au point : je sais que vous êtes dans une situation délicate car en France personne ne vous aime. C’est vrai que la partie pauvre de la population ne peut pas vous blairer alors qu’elle n’a qu’une idée en tête, vous ressembler. L’autre partie riche vous hait, la plupart du temps parce qu’elle n’a pas conscience de faire partie de votre club et ainsi elle est assez tarte pour se détester elle-même.

    Il y a donc une chance pour que vous lisiez ce courrier sans savoir qu’il vous concerne.

    Voilà, je voudrais savoir si vous auriez des conseils à me donner car j’ai besoin de fonds.

    En effet, je suis à la recherche d’une inactivité lucrative afin de financer la poursuite de mon oisiveté. Aussi, vous comprendrez que je cherche les conseils de riches, mais qui en plus n’en foutent pas une ramée.

    Madame, Monsieur, Chers gens riches, je crois dur comme fer à ce concept d’inactivité créatrice de richesse, puisque l’inverse existe, la preuve : le travail au SMIC ou (mieux encore) les stages en entreprise. C’est la théorie des contraires, si on peut ne rien gagner en bossant, on doit pouvoir se faire de l’or en barre en bullant.

    Ne me dites pas que vous n’avez pas un truc, tout le monde en a un. En ce qui me concerne, j’ai tenté le congé sabbatique. Ça marchait pour le concept « oisiveté », mais pas pour le « lucratif ». Ce détail me chagrine énormément, d’où ma requête auprès de vous.

    Pourtant, je sens que je touche au but : je viens de placer 100€ sur un PEL alors que je ne gagne rien. Imaginez ce que je pourrais faire si je gagnais rien qu’un peu plus.

    J’estime qu’à cinq millions placés, je serai tirée l’affaire. Pas plus ! au-delà, je courrai le risque de m’auto-détester, de continuer à voter à gauche pour me faire croire à moi-même que j’ai envie de partager. Je déclarerai fièrement combien je juge indispensable de contribuer à la répartition des richesses en m’acquittant de mes impôts tout en prenant rendez-vous avec un conseiller en optimisation fiscale afin de baisser leur montant. Et puis je m’indignerai de ces villes qui ne respectent pas leur quota de logements sociaux depuis mon loft dont la vue n’offre aucune tour à l’horizon. J’adorerai vivement les immigrés de tout bord mais n’en fréquenterai jamais la queue d’un. Ce sera formidable.

     Je n’aurai pas assez de temps pour ne pas réaliser tout ce que j’ai décidé de ne pas faire. Ce qui fera de moi la personne la moins dangereuse de la terre et c’est pourquoi vous ne risquez rien à me faire part de vos trucs et astuces.

    Je vous laisse quelques lignes pour prodiguer vos conseils :

    Action à réaliser
    …………………………………………………………………………………………………
    …………………………………………………………………………………………………
    …………………………………………………………………………………………………
    …………………………………………………………………………………………………
    …………………………………………………………………………………………………

    vos expériences réussies en la matière. Des références seront un plus.

    Gain escompté : ……………………………………………………………..euros………….centimes (j’ai laissé plus de place pour les euros pleins que pour les centimes)

    Temps d’inactivité à en tirer :………………………………………………………………………………………(à exprimer en années)

     Merci de préciser votre nom et prénom ainsi que expériences réussies en la matière. Des références seront un plus.

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :