•  

    en cette nouvelle journée, c'est avec rire que je vous retrouve, et vous souhaite

      

    une bonne journée...

     de joie et de fou rire...

    car le rire soulage de bien des maux...

     

     

    bisous bisous les z'amis...

     

     

    Le rire…

    Angoisse, dépression, d’un geste, éloignons-les
    En balayant d’un coup tout ce qui nous déplaît
    Pour ne penser qu’à rigoler, sel de la vie
    Encore et toujours plaisanter, c’est l’énergie.

    Rire, c’est la santé et la joie de vivre
    Rire, c’est la gaîté qui tous nous enivre
    Il chasse le stress, en très bonne thérapie
    C’est notre richesse, il nous grise par magie.

    Rire jaune forcé ou communicatif
    Il faut nous esclaffer, même si excessif
    Sans compter le bien être du rire social
    Qui pour tous au travail est bon pour le moral.

    Quelle joie procure un de ces longs fou-rire
    Quel bonheur transfigure un de ces sourires
    Car l’humour est bénéfique à tout être humain
    Et l’humeur euphorique rend gai son prochain.

    Rire sans raison ne doit pas nous étonner
    Ou bien à foison ne pourrait nous accabler
    En écoutant ces drôles histoires brèves
    Ou en lisant ces petits récits de rêve.

    Le rire est universel, nous donne plaisir
    Nous apportant l’arc-en-ciel, peut nous enrichir
    Rire aux larmes donnera détente choisie
    Mourir de rire serait l’extase infinie...

     

      (Texte de Josiane trouvé sur le net)…

     

     


    votre commentaire
  • sourire du Lundi

    Une nouvelle semaine commence avec le sourire... et le soleil...

    bon lundi les z'amis...

    bisous bisous...

     

    (petit cadeau reçu hier pour la fête des mères par mon petit Loëvan, son premier cadeau fabriqué à l'école)...

     

     

    Le sourire…

     

    Je souris à l’étoile qui au ciel encore luit,

    Au soleil qui lentement nous sort de la nuit,

    A ce jour qui commence, à l’oiseau qui m’enchante,

    je souris au monde et le monde me sourit.



    Je souris à l’enfant qui vient sur mon chemin,

    Je pense aussi à tous ceux qui ont faim,

    Ceux qui loin dans le monde vivent dans la misère,

    Qui ont connu la guerre, qui ont perdu leur mère.



    Si parfois mon sourire se mouille de pleurs,

    En voyant de ce monde la profonde douleur,

    Je veux sourire encore à travers mes pleurs,

    Sourire à la vie, sourire à la mort.



    Et quand le jour viendra où il fera très froid,

    Où je ne laisserai plus la trace de mes pas,

    Par le courant de la vie qui jamais ne s’arrête,

    Me laisserai-je entraîner sans regarder derrière.



    La peur alors ne fermera plus le chemin,

    Mon cœur - tout grand - s’ouvrira enfin,

    Je deviendrai alors le sourire de la terre,

    De la fleur de l’oiseau de la pluie et du vent.



    Et un jour, peut-être, dans un petit enfant,

    Je rouvrirai les yeux aux merveilles de la vie,

    Et un peu plus aimant, un peu plus souriant,

    Je continuerai ce beau chemin...

     

    Jean-pierre Maradan...

     

    (sourire de mes petits derniers Loëvan et Erell)...

     

     

    Le goût est le sourire de l’âme, il y a des âmes qui ont un vilain rictus, c’Est-ce qui fait le mauvais goût…

     

    Seul les mais sont capables de voir que vos jambes sont sur le point de se dérober, alors vous continuer de sourire…

     

    C’est rusticité que de donner de mauvaise grâce ; le plus fort et le plus pénible est de donner : que coûte t-il d’y ajouter un sourire?…

     

    Les gens tristes ont les plus beaux sourires…

     

    Vous croyez encore que l’on n’embrasse qu’avec les lèvres ; mais les vrais baisers sont des sourires…

     

    (le sourire de mes petits derniers Loëvan et Erell, et de ma première petite fille Djéline)...

     

     

    Il n’est pas de sourire plus pur que celui de l’enfant qui se jette dans les bras de sa mère ou de son père…

     

    Le bonheur c’est le sourire du cœur…

     

    Et c’est parfois dans un regard dans un sourire, que sont cachés les mots qu’on n’a jamais su dire…

     

    Nous ne saurons jamais tout le bien qu’un simple sourire peut être capable de faire…

     

    Quand il n’y a plus rien à dire, peut-être, est-ce l’heure du sourire?…


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires